L’incertitude et la récolte impactent le blé sur Euronext

La région de la mer Noire, est connue pour son rôle majeur dans le commerce du blé. Ceci du à sa production importante et de sa proximité avec les marchés importateurs clés. Les variations de l’offre et de la demande dans ces pays, peuvent avoir un impact significatif, sur ls échanges internationaux et le blé sur Euronext. La situation actuelle est entre un état relativement stable avec le corridor qui durera jusqu’en mi-juillet et le ralentissement significatif des inspections de bateaux. Les appels d’offres des pays importateurs continuent d’être exécutés (notamment pour l’Arabie saoudite et l’Egypte).

La météo en Russie, Europe et USA

Le marché du blé est actuellement perturbé. D’une part, aux États-Unis, les conditions climatiques défavorables, notamment un déficit hydrique, entraînent une détérioration du crop rating de blé d’hiver. De plus, en Australie, les perspectives de production de blé sont en net repli en raison du risque d’accentuation de l’effet El Niño, ce qui entraînerait également un déficit hydrique. Ainsi, une baisse significative de la production de blé dans ces deux pays est attendue.

Le blé sur euronext impacte le blé origine France

Le blé français est bien concurrencé par l’origine mer noire. Le ralentissement de la demande des pays importateurs (Surtout le Maroc avec qui les relations diplomatiques sont tendues en ce moment) a impacté la quantité de blé exportée.

Le pétrole

Après la décision unilatérale de l’Arabie Saoudite de réduire sa production d’un million de baril par jour en juillet, l’or noir se retrouve coincé entre la baisse et la hausse. Le pétrole ne réagit pas à cette décision malgré l’importance de la réduction. Les craintes macroéconomiques pèsent encore sur l’économie mondiale et les cours des matières premières. Comme le cours du pétrole a une corrélation, généralement et non pas tout le temps, positive avec les cours du blé, la stagnation actuelle risque d’être interrompue avec la réduction de production annoncée par l’Arabie saoudite pour le mois de juillet.

La paire euro dollar

L’euro perd du terrain face au dollar ces dernières semaines. Le cours actuel est autour de 1,07 mais la tendance haussière confirmée en novembre 2022 n’est pas encore cassée. En effet, si le cours passe en dessous de 1,05 la tendance deviendra baissière et risque de repartir à la parité.

Le blé sur euronext

En vue de la situation actuelle, le blé sur euronext reste à la merci de la situation économique mondiale et des conditions météorologiques. La situation en Ukraine peu aussi changer à tout moment, et le changement de situation impliquerait un impact sur les prix. A Chicago, les prix du blé sont quasi identiques aux prix sur Euronext. Sur le plan technique, le cours du blé est sorti d’une phase de consolidation qui a duré 3 semaines. Cependant, la tendance baissière tient toujours. En effet, il faut que le prix casse l’ancien plus haut à 239 euros/t (voire celui de 245) avant de prétendre à une tendance haussière. Les échanges sont très volatiles sur Euronext, des gaps d’ouverture sont assez fréquents et les prix font des schémas inverses en passant du blé haut au plus bas. En revanche, le plus bas du 31 mai semble tenir les prix vers le haut.

Avec les événements à venir qu’il faut surveiller avec précaution, à savoir la récolte, les cours du pétrole et de l’euro dollar, le rapport USDA de cette semaine. Il y a aussi les éléments liés à l’économie mondiale, à savoir l’inflation et le taux t’intérêts ainsi que les rapports semi-annuels. Il garder à l’esprit que si la récolte est faible, même à un prix de vente élevé, l’agriculteur sera perdant.

Le blé sur Euronext

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top